All Over The World
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 

Wake me up before you go {with Sally Hamilton]

Sujet: Wake me up before you go {with Sally Hamilton]   Mer 21 Aoû - 7:18
Nora Blumberg
Paris
Nora Blumberg
Messages : 37 Points : 14
Je sors de la douche et récupère mes effets personnels en vitesse. Je prends soin de m'habiller en faisant le moins de bruit possible, je ne veux pas réveiller le mec avec lequel, il semblerait, j’ai passé la nuit, la veille. Mes souvenirs sont un peu flous à ce sujet. Je rassemble difficilement mes effets personnels, la tête martelée par les sons que produisent chacun de mes mouvements, me mettant à l’agonie.
Je cherche mes chaussures pendant une dizaine de minutes et regarde avec dégoût les moutons de poussières sur la moquette de la chambre de l’hôtel qui se sont amassées sous le lit. Je tire sur les talons que je vois dépasser et avance sur la pointe des pieds. Un bras entoure ma taille et des lèvres humides se collent dans mon cou. Je sens quelque chose contre ma croupe et soupire. C’était évidemment ce que je cherchais à éviter.

-Salut beauté…
-J’ai un casting, je dois y aller…
-Tu repasses ce soir…
-Ouais, ouais…

Je me décolle du type à l’haleine fétide de whisky tant bien que mal tout en sachant que je ne reviendrais pas et pour être sûre qu’il ne me rattrape pas me chausse dans l’ascenseur. Je ne prends pas la peine de vérifier que la note a été réglée, il paiera, et je me faufile entre les personnes de la réception bondée. Une fois la porte tournante passée, je me fais héler un taxi par un Stewart et enfile mes lunettes de soleil pour fuir d’éventuels flash de paparazzi en mal de sensations.

Je suis toute débraillée, décoiffée, et je ne fais pas bien attention à mon image depuis quelques temps, ce qui commence à interpeller la presse même avide de me voir dégringoler.

Je m’en moque comme de l’an 40 bien-sûr et fais signe brusquement au chauffeur de s’arrêter quand j’entraperçois dans le brouillard nébuleux de mon champ de vision une silhouette semblant ressurgir du passé :

-Hey ! Ma course ! Hey !

J’entends le type me héler quand je cours vers la jeune femme que j’avais connue en février dernier et avec laquelle le courant était vite bien passé.

-Sally ! Sally !

Je crois que c’est la première fois depuis la mort de papa que je me réjouis de voir une figure féminine et puis, c’est vrai que je n’ai plus eu de nouvelles après ce nouvel an chinois où nous nous étions rencontrées. La revoir ici, devant mon café préféré où j’aime parfois passer commande, c’est clairement l’occasion idéale de renouer.
Sujet: Re: Wake me up before you go {with Sally Hamilton]   Jeu 22 Aoû - 3:46
Sally Hamilton
Admin - Los Angeles
Sally Hamilton
Messages : 413 Points : 213 Date de naissance : 01/11/1985 Age : 35



Wake me up


Nora & Sally




J’étais sortie du coma depuis environ trois mois et demi. L’accident qui avait eu lieu le soir du nouvel an chinois m’y avait plongé durant un peu plus de douze semaines, une durée interminable pour ma famille. Dans mon malheur, j’avais eu beaucoup de chance de m’en sortir, d’autres personnes n’avaient pas eu la même au cours de cette funeste nuit. Avant de prendre le volant, chose que j’avais oubliée, j’avais fait la connaissance d’une jeune mannequin sur le plateau de tournage. Nous étions dans le même studio et comme je devais potentiellement aller à Paris pour tourner une publicité avec elle, mon agent nous avait présentées. J’avais oublié ce genre de détails, l’entente que nous avions et les quelques rails de cokes consommés pour tenir la journée intense. J’en avais oublié ma propre famille qui avait courageusement continué à me soutenir toutes ces semaines alors que j’étais dans le néant. A mon réveil, mon ex-mari avait été là pour m’aider, me parler de mon passé, de ma vie, de notre fille que j’avais ensuite pu rencontrer. C’était étrange tout ça. J’avais appris que j’étais une personnalité publique très connue, ça m’avait fait un peu peur, mais puisque j’étais cette personne, autant m’y faire.
J’avais pu rentrer chez moi après une bonne dizaine de jours suite à mon réveil, après de la rééducation qu’il m’avait fallu continuer. Le neurologue disait que les souvenirs pourraient se manifester au compte-goutte, mais qu’il fallait être patiente. Je ne l’étais sans doute pas suffisamment, mais c’était assez frustrant comme situation. Tout le monde me connaissait et je ne connaissais personne ! Je me sentais bien bête, et pourtant ma fille m’avait dit que j’avais un QI bien plus élevé que la moyenne. Soit ! Ça ne m’aidait pas davantage.
Ce jour-là, j’avais décidé d’aller faire un tour. Le médecin m’encourageait à sortir beaucoup pour tenter de retrouver une certaine familiarité avec des lieux. C’était la première fois que j’étais toute seule en ville. D’habitude, Nolan m’accompagnait, mais là, il travaillait. Le pauvre avait déjà beaucoup délaissé son affaire, le Big Apple, pour s’occuper de moi, je ne pouvais pas sans cesse l’accaparer, bien que l’idée me plaise énormément. J’étais tombée amoureuse de lui, signe qu’il ne mentait pas en disant que nous nous étions retrouvés après six années de séparation.
J’étais là en train de marcher, regardant les enseignes des boutiques et restaurants, quand soudain, une voix féminine m’interpella. Je sentis mon coeur se serrer, je ne connaissais pas cette fille. J’avais peur qu’il s’agisse d’une fan, je n’avais pas mon garde du corps, j’étais toute seule et je me rendis soudain compte de la stupidité de ma décision. Cette fille m’avait reconnue malgré les grosses lunettes de soleil sur mon nez. J’étais pétrifiée et la regardai s’approcher de moi.

- Bonjour… Je suis désolée… vous êtes ?

C’était sans doute idiot, mais je devais absolument resituer cette personne.


(c) DΛNDELION



I've missed our family
Sujet: Re: Wake me up before you go {with Sally Hamilton]   Dim 29 Sep - 14:48
Nora Blumberg
Paris
Nora Blumberg
Messages : 37 Points : 14


Le chauffeur continuait de me héler, et moi je m'en foutais comme de l'an 40. Je m'étais stoppée net devant la jeune femme aux lunettes de soleil. Prête à l'enlacer, je suspends ceci dit mon geste et la fixe quelques secondes. Me serais-je trompée? Pourtant j'aurais reconnu ce profil et silhouette de bombe atomique n'importe où. Elle était l'idéal de beauté que je voudrais égaler passé un certain âge. Toujours aussi bien mise, toujours aussi canon. Le rêve.

Alors je me mets à rire brièvement et tapote sur son épaule, comme à une vielle connaissance qu'on revoit après des années durant. Ce qui était le cas. Je crois au départ à une simple blague:

-Arrête tes conneries Sally, bien-sûr qu'on se connaît! On s'est bien marrée toutes les deux, à l'époque...

Puis je me renfrogne un peu, vexée, en me disant que si vraiment elle ne me remettait pas, c'était parce qu'elle était trop habituée à la célébrité qu'elle m'avait oublié? Ou bien faisait-elle sa diva? A bien y regarder, je n'avais pas très fière allure, mais je n'étais quand même pas devenue si moche en une nuit?

-Je ne suis pourtant pas une personne lambda... On s'est quand même bien amusée à cette soirée? A moins que tu te sois foutue de ma gueule? Je pensais pourtant que le courant était bien passé. On aurait pu devenir très amie toi et moi!

Je fais un doigt d'honneur au chauffeur qui a lâché l'affaire et se casse en me disant que je pouvais bien me mettre mon manque d'honnêteté et de politesse là où je pense, en ajoutant bien qu'il ne me prendrait plus dans son taxi, avant de me retourner une nouvelle fois, en prenant ma carte d'identité dans mon portefeuille et de la lui mettre presque sous le nez, excédée:

-Nora... La grande Nora Blumberg! Je sais que je suis plus connue en Europe qu'ici, mais me snober comme ça, juste parce qu'on est à New-York, t'exagères! On a passé le jour de l'an chinois à rire et boire comme deux étudiantes...

C'est avec amertume que je la fixe tout en rangeant ma carte dans mon sac à main, en attendant des excuses, persuadées qu'elle me jouait la comédie.

Sujet: Re: Wake me up before you go {with Sally Hamilton]   Mar 1 Oct - 15:48
Sally Hamilton
Admin - Los Angeles
Sally Hamilton
Messages : 413 Points : 213 Date de naissance : 01/11/1985 Age : 35



Wake me up


Nora & Sally




J’avais l’impression de vivre une folle aventure, on m’aurait lâchée seule dans la forêt amazonienne que j’aurais eu la même impression. Mais j’étais dans les rues de Los Angeles, une ville que, en principe, je devais très bien connaître. Le hic, c’était que beaucoup de monde me connaissait, et moi, j’étais toujours aussi amnésique. J’avais faussé compagnie à Juliet, mon assistante, et ce n’était certainement pas la chose la plus maligne que j’aie pu faire, mais j’avais comme une envie de me prendre en main, comme une adulte que j’étais, et ne plus être maternée sans arrêt comme une petite chose fragile. C’était sympa deux minutes, mais ça commençait à faire beaucoup.
C’est alors que cette jeune femme m’appela, et vint se planter devant moi, comme si nous étions amies. Peut-être l’étions-nous, peut-être pas, j’étais incapable de le dire. Alors, aussi poliment que possible, j’essayais de tirer le fin mot de cette histoire. Visiblement, on se connaissait et « on se marrait bien ». Elle avait précisé « à l’époque », mon esprit en déduisait que ce n’était pas tout récent.

- Je…

Je ne savais pas quoi dire. La plupart des gens savaient pour mon accident de voiture, il paraît que ça avait fait le tour de tous les médias. Si cette fille me connaissait vraiment, elle aurait dû être au courant, non ? Puis, après s’être un peu énervée, elle me balança son nom et sa carte d’identité aussi d’ailleurs. Nora Blumberg. Apparemment elle était célèbre aussi.

- Je suis désolée Nora… Je ne sais pas si tu es au courant mais j’ai eu un accident il y a quelques mois…

Je parlais à voix basse, les passants commençaient à nous dévisager et je me sentais vraiment mal à l’aise.

- Je voulais pas te vexer, je suis sure que… c’était pas mon intention…

C’était vraiment une idée de merde de sortir toute seule… j’avais l’impression d’avoir cinq ans, j’avais une furieuse envie de pleurer, de me mettre en boule dans un coin dans que personne ne me remarque.

- Ne m’en veux pas s’il te plaît...

(c) DΛNDELION



I've missed our family
Sujet: Re: Wake me up before you go {with Sally Hamilton]   Ven 25 Oct - 18:06
Nora Blumberg
Paris
Nora Blumberg
Messages : 37 Points : 14


J'avais juste cru à une simple blague au départ. Je me disais que son jeu d'actrice était parfait. Même à l'hésitation dans sa voix, j'avais failli y croire. Et puis ma vexation laisse place  à l'incrédulité pendant quelques secondes. En fait, plus la jolie brunette s'expliquait, et plus je réalisais en fait, que la connasse, dans l'histoire c'était moi, et que ça avait l'air tout à fait sérieux.

Une dernière fois, je guette une réaction trahissant la vérité sur le visage de mon amie, cherche une caméra cachée du regard, ou la présence d'une perche qui pourrait être logée dans un coin improbable. Je perds alors tout ce qui me reste de superbe pour annoncer:

-J'ignorais qu'il t'était arrivé quelque chose...

J'aurais dû le savoir, j'aurais pu le savoir si je m'étais un temps soi peu intéressé à autre chose qu'à ma carrière, ma petite personne et mes plans culs... Mais y'avait eu papa, et sa mort, alors j'avais oublié tout le reste. Pitoyable amie que j'étais:

-Je...

Cette fois, c'est moi qui hésite, et ce n'est qu'un juste retour des choses. Je ne sais pas comment lui demander pardon car je ne suis pas habituée à le faire et je bafouillais en faisant la moue:

-Je savais pas que t'avais vécu un tel truc... Mais euh... Du coup...

Je tournais une mèches de cheveux entre mes doigts, jouant avec pour me soustraire à mon désarroi et tenter de le camoufler comme je le pouvais:

-ça a dû être grave... Alors, tu te souviens plus de moi? De rien du tout?

J'essayais de ne pas l'asséner de trop de questions et de ne pas lui tirer le bras comme je l'aurais fait pour me balader bras dessus-dessous avec elle. Je me mets à la place d'une personne qui ne me connaît pas et qu'un parfait inconnu viendrait aborder de cette façon. Pas sûre que j'apprécierais le traitement, en tout cas, ça me ferait vraiment bizarre.

C'est là que je réalise que je tiens à la jeune femme plus que je l'aurais pensé. Même si je ne suis pas aux bords des larmes comme je devrais l'être, je m'intéresse à sa petite personne au lieu de la mienne, et surtout c'est  la première à laquelle je m’intéresse sincèrement depuis la mort de papa.

-Et... ça te dit d'aller se poser quelque part et de se boire un truc pour en discuter? A moins que t'aies pas envie de revenir là-dessus? En tout cas si t'as besoin d'aide... Je suis là.

Je me dis que ce n'est pas forcément un sujet qu'elle a envie d'aborder dans la rue, de toute façon.


Hors rp:
 
Sujet: Re: Wake me up before you go {with Sally Hamilton]   Mer 30 Oct - 14:23
Sally Hamilton
Admin - Los Angeles
Sally Hamilton
Messages : 413 Points : 213 Date de naissance : 01/11/1985 Age : 35
HJ: c'est rien, ne t'en fais pas ♥




Wake me up


Nora & Sally




Je me sentais vraiment idiote, je venais de vexer une personne qui, visiblement, avait son importance dans ma vie, une amie. J’aurais dû écouter mon entourage et au moins sortir avec mon assistante, même si je ne me souvenais pas plus d’elle que des autres personnes.

- Je suis désolée
, répétai-je comme un foutu perroquet.

J’étais quand même un peu surprise que Nora n’ait pas su pour l’accident. Il paraît que ça avait fait le tour du monde, en témoignaient les lettres de fans de tous les pays que j’avais reçues. Mais peut-être travaillait-elle beaucoup, elle aussi, comme moi avant à ce que j’avais compris.
Je hochai la tête quelque peu honteuse car en effet, je ne me souvenais plus d’elle.

- Je n’ai pour l’instant aucun souvenir d’avant l’accident. Tu sais j’ai une fille de seize ans et demi, et aussi un ex-mari que j’aime de nouveau. C’est trop bizarre comme vie, non ?

Nora proposa qu’on aille se boire un verre quelque part, histoire de ne pas se raconter nos vies au beau milieu de la rue, et j’acquiesçai car c’était une bonne idée, d’autant que je sentais de plus en plus de regards se poser sur nous, et si, sans doute, l’ancienne moi en avait l’habitude, la moi d’aujourd’hui se sentait gênée.

- Allons-y.

Nous passâmes devant un café branché aux jolies couleurs printanières et nous y entrâmes. Le serveur sembla nous reconnaître toutes les deux et s’empressa de nous trouver une table, la meilleure à ce qu’il déclara, avant de nous laisser avec des cartes.

- Il paraît que j’aime le cappuccino à la noisette avec du lait d’amande. Ça te dit quelque chose ?

Je me souvenais aussi qu’apparemment je faisais attention à ma ligne et que si j’abusais trop niveau sucre, je devais me taper de la course à pied. Je feuilletai la carte et fut surprise de tous les choix qu’il y avait dans les pâtisseries qui existaient aussi en version vegan.

- Et toi alors, raconte-moi, je veux tout savoir, comment on s’est connues et tout et tout
, dis-je avec un sourire.

Finalement, passé le coup de la honte, j’étais bien contente de voir une nouvelle tête qui était en fait une ancienne. J’aurais peut-être d’autres versions de l’ancienne moi à découvrir.
(c) DΛNDELION



I've missed our family
Sujet: Re: Wake me up before you go {with Sally Hamilton]   
Contenu sponsorisé

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum